Article Sud Ouest 2011

Publié le par TVA

 

Article du SUD OUEST  (18 juin 2011 06h00 | Par Fabien Rabatel)

 

Capbreton

Les Tréteaux du Vieil Adour au cœur de la Chine

 Soirée théâtre le 26 juin aux salles municipales. PHOTO Xavier gès
Soirée théâtre le 26 juin aux salles municipales. PHOTO Xavier gès

Y a-t-il encore une bonne âme sur cette terre ? C'est cette question que se posent trois dieux qui, pour le vérifier, entreprennent un voyage dans la région du Se-Tchouan, en Chine. Ils rencontrent Shen té, une jeune prostituée, qui accepte de les loger pour la nuit. En récompense, les dieux lui donnent de l'argent qui va lui permettre d'acheter un débit de tabac. Ce cadeau va-t-il pervertir sa bonté ? Vous le saurez en assistant à la représentation de cette pièce de théâtre « La bonne âme du Se-Tchouan », signée Bertold Brecht et jouée par la troupe des Tréteaux du Vieil Adour le dimanche 26 juin, à 20 h 30, aux salles municipales.

Dieux et capitalisme

« Deux mondes se rencontrent, celui de la religion et des dieux et celui du capitalisme », confie Sophie Bancon, comédienne au théâtre des Chimères, à Biarritz, et animatrice de l'atelier qui travaille cette pièce. « C'est surtout un questionnement de société, l'idée de l'exploitation de l'autre. » Un avis partagé par Laurence Legrand, la présidente des Tréteaux. « Il n'y a pas de jugement moral mais une vraie réflexion sur la société. »

Le groupe de 19 comédiens a d'ailleurs présenté la pièce une première fois dans la salle du Ph'art, le 11 juin. Une façon de mieux se préparer pour la prochaine représentation.

Les décors pour transporter les comédiens et le public en Chine ont été créés par l'artiste Leslie Varela, qui joue aussi dans la pièce.

Dimanche 26 juin, deux autres ateliers présenteront leur travail, avec « Le Petit Royaume » une adaptation d'un album de Jean-Claude Mourlevat jouée par les enfants. L'histoire d'un tyran analphabète voulant faire disparaître les livres. Les adolescents ont travaillé sur le roman « L'Enfant océan », du même auteur. L'épopée d'une fratrie qui fugue vers l'océan à la manière d'un « Petit Poucet » contemporain.

18 juin 2011 06h00 | Par Fabien Rabatel


 

Publié dans CRITIQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article